ACTIONS ANALYSE STRATEGIE INVESTISSEMENT

Le profit warning d’hier sur l'action BMW rappelle qu’il n’y a rien de plus challenging en Bourse que la totale incertitude, lorsqu’on y est plongé. Déjà, on est confronté en permanence aux 2 aléas habituels :
-l’asymétrie d’information (ex : certains savent qu’il va y avoir profit warning ou OPA, et vous pas),
-l’asymétrie d’analyse : à partir du flux d’infos dispos, votre jugement ou anticipation est + ou - pertinente et réactive que la moyenne du marché,

ACTIONS STRATEGIE

Les marchés reculent : faut-il saisir des opportunités tactiques voire même avoir le courage d'être contrarian ?
Nous publions ici 2 tableaux :
- le premier signale les Actions que nous qualifions de Contrarian, c'est-à-dire dont les ratios fondamentaux positifs contrastent avec leur état technique dégradé. Si les analystes sont justes dans leurs prévisions, ces Actions pourraient présenter des opportunités d'Achat. Parmi ceux-ci, on peut distinguer : Taylor Wimpey, Aperam, Michelib, M6, Randstad, Valéo (petites révisions à la baisse des BPA).

ACTIONS & OBLIGATIONS  - Une douce euphorie boursière

La Bourse, c'est un peu comme Madame Du Barry montant sur l'échafaud : "Encore un instant, Monsieur le bourreau".
Donc, on ne saurait nier que, techniquement, les craintes s'évaporant même sur les Obligs, et les marchés Actions :
- attendant en Europe que l'affirmation d'un conjoncture favorable poussent les titres à la hausse,
- et plein de confiance à Wall Street sur les effets de la réforme fiscale,
l'ensemble des valeurs mobilières est au beau fixe partout dans le monde..

ACTIONS OBLIGATION SICAV FCP OPCVM

L'euphorie principielle du trumpisme triomphant de novembre cède la place à des interrogations nourries par une croissance US qui ne s'avère pas aussi forte qu'on l'espérait malgré des statisques de l'emploi au plus haut.
On en vient à spéculer que la hausse des fed funds intervenue cette semaine pourrait être éventuellement la dernière de l'année. D'antant qu'une minimum tant espéré pour l'inflation joue plutôt l'Arlésienne.
Enfin, la croissance du PIB, elle aussi poussive, déjoue toutes les conjectures des économistes.

Pages

S'abonner à RSS - Le blog de Hadmin03